Trier par
Affichage
  • Accueil
  • Archive par catégorie
  • (  »   Page 3)

Catégorie abécédaire

http://www.abcdaireinsolite.com/wp-content/uploads/2016/03/Visuels-lettre-P-2-960x460_c.jpg

P pour paréo


En plein cœur de l’hiver, comment ne pas rechercher le soleil, se laisser bercer par le clapotis des vagues, caresser par la douceur d’une brise marine ou flâner les pieds dans l’eau, avec pour seul horizon, l’azur du ciel qui vient se fondre dans celui de la mer? Voilà l’effet spectaculaire d’un abécédaire et de sa suggestion par les mots : il arrive à effacer tous ceux (les petits maux) du quotidien. Laissons-nous voguer, alors, au fil de cette chronique, dans des eaux limpides entourées d’une végétation luxuriante, avec pour seul vêtement la parure emblématique de la vahiné : le paréo.

http://www.abcdaireinsolite.com/wp-content/uploads/2016/02/Visuels-Obi-Lettre-O-2-960x460_c.jpg

O pour obi


Réminiscence de la lavallière, du nœud papillon sur lequel Madame Butterfly souffla un air inoubliable lui permettant de prendre son envolée, ou clin d’œil de l’héroïne japonaise célébrée par Puccini dans son opéra? Toujours est-il que, fidèle à lui-même, l’Abécédaire insolite va nous faire voyager, c’est certain… dans le temps et l’espace, voire l’espace-temps! Poussée par le vent de la découverte, cette chronique va s’installer, un instant, au pays du Soleil-Levant, où préparer du thé est une cérémonie, plier du papier un art et composer des bouquets relève du génie. Ces rites ancestraux incluent également l’art de revêtir le costume traditionnel, le kimono, un talent qui demande créativité et dextérité, mais dont la touche finale du nœud signe subtilement la gracieuse silhouette de la Japonaise.

http://www.abcdaireinsolite.com/wp-content/uploads/2016/02/Visuels-Noeud-Pap-Lettre-2-960x460_c.jpg

N pour noeud papillon


Si la nuisette m’était contée… certainement pas dans cet abécédaire. Trop déshabillée, voire un brin effrontée, pour se dévoiler ainsi à tous les yeux! La seconde possibilité était le très égyptien némès, et tout son cortège de connaissances égyptologiques, un projet pharaonique pour un blogue non spécialisé. Un léger bruissement d’ailes, un air indémodable et un goût de revenez-y… Le voici qui passe, repasse, puis trépasse et reprend de la hauteur. Arrêtons de papillonner et allons plutôt, Mesdames et Messieurs, courir après les papillons.

http://www.abcdaireinsolite.com/wp-content/uploads/2016/02/Visuels-lettre-M-2-960x460_c.jpg

M pour mantille


Une fois encore, l’Abécédaire insolite invite au voyage, pas seulement au travers de lettres et de mots, mais aussi par les évocations culturelles et géographiques qu’il véhicule. Le M se pare de mystère et promet un monde de merveilles, dans lequel élégance et allure altière riment avec appartenance et femmes fières. La belle Andalouse que célébrait Alfred de Musset dans son ode à une féminité exacerbée ne se lasse pas d’alimenter l’imaginaire romantique. Aimantés pas cette vision poétique, glissons-nous dans son ombre, «rien que pour toucher sa mantille».

http://www.abcdaireinsolite.com/wp-content/uploads/2016/02/visuel-lettre-L-2-960x460_c.jpg

L pour lavallière


Dans la lignée de La Vallière, une célébrité peut en cacher une autre et la chronique de cet abécédaire aurait pu s’intéresser à la reliure de cuir couleur feuille morte, le maroquin lavallière, qui fait référence à un bibliophile acharné, Louis-César de La Baume Le Blanc, duc de La Vallière et petit-neveu d’une célèbre duchesse du même nom. Toutefois, malgré le goût prononcé du duc pour les belles lettres et les livres, ce n’est pas le cuir de sa reliure qui aura la vedette, mais plutôt l’étoffe légère savamment nouée de sa cravate. Sans plus attendre, voici le nœud de l’affaire.

http://www.abcdaireinsolite.com/wp-content/uploads/2016/01/Visuels-lettre-titre-K-960x600_c-960x460_c.jpg

K pour kilt


Au scrabble, le K fait partie des quatre lettres qui valent leur pesant de points, dans un mot. Dans un abécédaire, d’autant plus si ce dernier a un thème précis, il donne des maux… de tête. Pourtant, sur le plan vestimentaire, le filon n’était pas complètement épuisé : le k-way aurait pu nous protéger de la tempête, le kabig aurait été un élégant coupe-vent breton et, avec des knickers, le Tintin qui sommeille en nous aurait été paré pour l’aventure. Mais, comment résister au son de la cornemuse ou au cœur vaillant d’un Braveheart? De quelle fibre sont-ils faits, ces Écossais, pour affronter, jambes nues, les Anglais ou leurs brouillards glacés? Quel est donc le secret de la longévité du kilt, cette tenue intemporelle si emblématique de la nation écossaise?

http://www.abcdaireinsolite.com/wp-content/uploads/2016/01/Visuels-lettre-J-2-960x460_c.jpg

J pour justaucorps


La première version du justaucorps — une veste ajustée au corps, avec des basques agrémentées de plis creux séparés par une fente — fut un élément clé de la mode masculine française, aux XVIIe et XVIIIe siècles. Malgré tout l’intérêt historique de ce costume, l’Abécédaire insolite évoquera l’actualité d’une autre pièce qui, selon le contexte, revêt le caractère imposé de l’uniforme ou l’apparence théâtrale du costume de scène, lorsqu’elle s’exhibe en public. Alors, glissons-nous dans les coulisses de l’Histoire et voyons quelles sont les variations qui ont jalonné le parcours du justaucorps et de quelle manière il a mené la danse, jusqu’à nos jours.

http://www.abcdaireinsolite.com/wp-content/uploads/2016/01/Visuels-Lettre-i-2-960x460_c.jpg

I pour indienne


Après avoir attendu patiemment que le père Noël lui cède enfin la place dans cet abécédaire, revoici notre «I», toujours au garde-à-vous, prêt à bondir sur la piste et suivi d’une succession de synonymes, en file indienne, qui se bousculent au portillon pour l’illustrer. Cette nouvelle chronique dévoilera-t-elle les secrets d’une brasse coulée réussie ou parlera-t-elle de l’art de se vêtir à l’amérindienne? Oh! Que nenni! Il s’agira plutôt d’une composante indispensable à la réalisation de vêtements… D’ailleurs, de nombreux auteurs du XIXe siècle, tels Balzac, Flaubert, Théophile Gauthier ou Zola, ont fait allusion à cette étoffe si particulière qui habille, au détour d’une description ou d’une évocation, une de leurs héroïnes ou donne une touche raffinée au décor dans lequel elle évolue. Laissons donc voguer notre imagination et découvrons, au fil de cette chronique, ce qui se tramait sous les indiennes et de quels enjeux elles ont été l’objet.

http://www.abcdaireinsolite.com/wp-content/uploads/2015/12/Pére-Noel-titre-2-960x460_c.jpg

PN pour père Noël


Il était une fois un «I» droit comme un bâton qui… non, non, il ne s’agit pas de cela. Pardon? Et l’ordre alphabétique de tout abécédaire qui se respecte? Après le «H» du précédent article, le «I» va de soi! Cette chronique aurait-elle perdu la boussole et le Nord par la même occasion? Ou la logique du calendrier imposerait-elle un petit détour par… le Pôle Nord? Naturellement, le clin d’œil entendu du vieux bonhomme dans son habit rouge ne pouvait passer inaperçu, à cette époque de l’année. Un petit cadeau de la rédaction, en cette veille de Noël, qui vous fera découvrir si le père Noël était en colère et avait vu rouge le jour où il a choisi la couleur de sa légendaire tenue.

http://www.abcdaireinsolite.com/wp-content/uploads/2015/12/Hennin-titre-2-960x460_c.jpg

H pour hennin


Une sorte de voile noir entoure le Moyen-âge, autant sur le plan de l’histoire que de ses mœurs, et cela n’a pas échappé à cet abécédaire. Même si un regain d’intérêt se manifeste depuis quelques décennies quant à cette période, notamment pour ses costumes et ses tournois, une image de barbarie et de rusticité semble avoir été véhiculée au fil des siècles et amplifiée par le contraste avec la Renaissance, que les chantres de l’époque ne cherchèrent, d’ailleurs, pas à démentir, mais plutôt à accentuer. Pourtant, au détour d’un portrait, d’une robe ou d’une coiffe du Moyen-âge, les détails, ornements ou incrustations présentés démontrent un raffinement certain et une élégance étudiée. Alors, sans plus attendre, levons le voile du hennin et découvrons ce que recelait la toile de ces riches atours.

Menu